Banniere EFENA
Accueil Plan du site Forum - Laissez-nous un message ! Espace membres

La Grundausbildung

Avant même le départ pour l'Allemagne, les nouvelles promotions EFENA participent, à l'instar de leurs camarades EOPAN, VOA ou OSC court, à la Formation initiale officier, plus couramment appelée FIO. Celle-ci se tient fin juin à l'École Navale de Lanvéoc-Poulmic en presqu'île de Crozon et est l'occasion pour les nouvelles recrues de se familiariser avec la Marine, de percevoir leur paquetage et plus généralement de régler les formalités inhérentes au nouveau statut de militaire qui est le leur. Outre les questions purement administratives, on y apprend également à saluer, à marcher au pas ; des cours portant sur l'organisation et les missions de la Marine sont proposés... Cette formation générale est toutefois très utile, à fortiori pour les EFENA qui, contrairement à leurs camarades, ne reviendront en France que cinq années plus tard, puisqu'elle permet de s'imprégner quelque peu de l'ambiance si particulière de la Royale et surtout d'acquérir une connaissance de base de la Marine française.

Une fois ces deux semaines écoulées, les EFENA s'envolent pour l'Allemagne et la Marineschule Mürwik (MSM), l'école des officiers de Marine allemande située à Flensburg, où se déroulera la majeure partie de leurs études durant leur première année outre- Rhin. Entièrement construit de briques rouges et bénéficiant d'une vue imprenable sur la mer, le "Rote Schloss am Meer" impressionne par ses salles d'un autre âge et ses murs centenaires. Il n'en demeure cependant pas moins une école moderne, bénéficiant de tout le nécessaire pour satisfaire les centaines d'élèves-officiers qui y étudient chaque année. Quatre gymnases, une piscine, une salle informatique, plusieurs simulateurs de tir... permettent ainsi aux recrues et à leurs formateurs de profiter pleinement de leur temps libre.

Cependant, l'AGA débute bien vite et le temps n'est plus réellement à la détente. Lever à 5h à la "mode Bundeswehr", une heure de sport matinal (rien de tel pour se mettre en jambes) et voila la journée qui commence. Au programme, du sport matin, midi et soir et des cours sur le droit militaire, les armes, les premiers secours etc. A 20h se termine officiellement le service (le contraste avec les 17h de la FIO est brutal) mais il n'est pas rare de devoir patienter jusqu'à 21h-21h30 avant de bénéficier d'un "Dienstausscheiden" digne de ce nom. Quelques marches relativement courtes (de 4 à 8 km) sont également prévues ainsi qu'un bivouac de deux jours, prélude à ce qui sera fait à Plön pendant la formation infanterie.

Durant ces six semaines, les OA (élèves-officiers allemands) sont divisés en deux "Inspektionen" puis chacune encore en six "Züge". Les EFENA, le plus souvent assimilés à la 3ème Inspektion, sont ensuite dispersés, le but étant de parler allemand le plus souvent possible et de s'intégrer le plus rapidement possible à la promotion allemande.

La Vereidigung, équivalent de notre cérémonie de Présentation au Drapeau, marque mi-août la fin de cette période exténuante de la formation. C'est l'occasion pour l'entourage des recrues de faire connaissance avec ce nouvel environnement et de remplir le stock de photos à montrer aux repas de famille. La promotion se divise alors en trois groupes, pour trois tours d'une durée de six semaines chacun qui se succéderont jusqu'à Noël. Cette séparation s'effectue selon les résultats au test d'anglais effectué pendant l'AGA, les plus faibles bénéficiant de trois semaines de cours intensifs d'anglais supplémentaires, pris sur les temps d'embarquement. Un groupe se rend ainsi à la MUS, située à Plön, afin d'y effectuer un stage infanterie ; un deuxième embarque à bord du mythique voilier-école allemand, le Segelschulschiff Gorch Fock, tandis que le troisième reste à la MSM pour une formation nautique.

Article du 06/12/2008 par J.Chastellier - Dernière mise à jour le 16/12/2008
suivant
retour